Que faire en cas d’insomnies occasionnelles ?

Le rythme de vie que nous nous imposons à l’heure actuelle n’est pas sans effet sur la santé, notamment quand il s’agit de stress. L’organisme soumis à ces exigences développe donc souvent des symptômes plus ou moins incommodants, comme par exemple l’insomnie passagère. En plus de solutions naturelles, il est parfois nécessaire d’avoir recours à des médicaments tels que le Zopiclone ou le Donormyl pour y remédier de manière ponctuelle.

Plusieurs facteurs peuvent être source d’insomnie passagère

L’insomnie passagère peut avoir plusieurs causes. Les plus communément reconnues sont le stress, la consommation de substances pouvant favoriser les difficultés d’endormissement (telles que l’alcool ou les excitants comme le café ou le thé à fortes doses), ou bien encore des pathologies chroniques, comme par exemple un état dépressif. Il est donc important, hormis dans les cas de troubles sévères du sommeil, d’essayer d’en venir à bout dans un premier temps par des moyens naturels comme des tisanes, des traitements à base de plantes, ou des exercices de relaxation. Ce procédé n’étant pour autant pas toujours suffisant, il est alors possible d’avoir recours à des hypnotiques comme Donormyl à condition que cette prise ne se fasse que pour une courte durée, de façon à éviter une accoutumance, des réveils nocturnes, et un syndrome de sevrage qui entraîne des symptômes qui accroissent l’anxiété et la survenue de nouveaux troubles du sommeil.

Les méthodes de relaxation pour lutter contre les insomnies

Le manque de sommeil peut très vite être un réel problème dans la vie de tous les jours : manque de vigilance, problèmes de concentration et grande fatigue sont des symptômes à ne pas négliger. La relaxation est une méthode naturelle qui peut aider à venir à bout du phénomène d’insomnie occasionnelle, et peut contribuer à une amélioration voire à une guérison sans avoir à passer par un traitement médicamenteux. Le but est avant tout de retrouver une bonne qualité de sommeil, sans avoir à subir les aléas d’un syndrome d’accoutumance. Les exercices de relaxation et de respiration peuvent de plus être exécutés bien au calme dans son lit, le meilleur endroit pour tomber directement dans les bras de Morphée.

Share This:

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*